Marie-Andrée CIPRUT

Filles d’Ariane, des Antilles et d’Ailleurs…, La résilience en partage

Fortuna 2018 (Tournai)

Marie-Andrée Ciprut a une voix tantôt érudite, tantôt tendre, tantôt incisive, tantôt malicieuse, mais toujours musicale. Invoquant les héroïnes de l’antiquité grecque comme ancêtres tutélaires des femmes antillaises, elle tissé des liens entre celles-ci et les femmes « potomitan » de plusieurs pays, femmes fortes et solides pour leurs proches, malgré les revers que la vie leur impose. Marie- Andrée se déploie dans une tentative inédite de faire résonner les similitudes, de souligner les particularismes et à terme, de faire entendre la petite musique de la résilience fémnine à travers les âges. Des coins les plus obscurs du labyrinthe à la lumière d’un futur réconcilié avec le féminin, le fil de la voix de Marie-Andrée nous accompagne avec lucidité, détermination et sensibilité. Les filles d’Ariane sont des battantes. Marie-Andrée Ciprut leur a donné une voix !

Marie-André CIPRUT

Marie-Andrée Ciprut, psychologue-psychothérapeute, est co-fondatrice en 1995 et ancienne responsable clinique de Pluriels (Centre de Consultations ethnopsychologiques pour Migrants) à Genève. Elle a publié Un racisme en Noir(e) et Blanc(he) chez Fortuna en 2015.
(Notes Fortuna)